Laboratoire Ketterthill

Catégorie d'entreprise 
Grande Entreprise
Nombre de salariés  
180
Secteur d'activité 
Santé humaine et action sociale
Fiche(s) "Bonne pratique" de l'entreprise: 
Encourager

Les laboratoires Ketterthill participent au Boys’ Day organisé par le Ministère de l'égalité des chances. Dans ce cadre, ils accueillent pour une journée de jeunes garçons qui souhaitent découvrir ce secteur d'activité. Après une présentation de l'entreprise au cours d'un petit-déjeuner, les élèves se rendent sur des lieux de prélèvements, où ils assistent à l'accueil des patients, aux prises de sang et à l'acheminement des échantillons. Le repas de midi est pris au musée du laboratoire, en présence notamment d'un ancien salarié qui leur détaille en luxembourgeois les pièces exposées. Puis, un atelier bactériologique permet de mesurer les bactéries présentent sur les mains des élèves avant et après leur lavage. La journée se termine par un débriefing avec remise d’un certificat.

Les métiers de prélèvements et d'analyse sont traditionnellement très féminins. L'entreprise n'échappe pas a cette situation puisqu'elle compte 80 % de femmes. L'idée du Boys’ Day est d'encourager les garçons à pousser les portes du laboratoire pour qu'ils découvrent en quoi consiste l'activité de collecte et d'analyses médicales.

La démarche s’est faite naturellement, puisque l’entreprise croit vraiment à l’importance d’ouvrir le laboratoire aux générations futures. Le projet a été proposé à l’initiative du service des ressources humaines de l’entreprise. Après présentation au comité de direction, il a été approuvé.

L’objectif est de faire connaître nos métiers auprès de la population masculine.

Les participants les plus âgés sont en général les plus motivés. Ils s'orientent souvent vers des études de pharmacie, médecine ou infirmerie et trouvent là l'occasion de comprendre les activités entourant la médecine. Ils peuvent par exemple découvrir que les actuelles missions des techniciens de laboratoire nécessitent moins de notions de médecine qu'auparavant.

Communication
Conseils pratiques "A faire"

Bien impliquer et faire adhérer l'ensemble des managers de l'entreprise. Leur ouverture d'esprit est nécessaire à la réussite du projet.

Conseils pratiques "A ne pas faire"

Ne pas cantonner ce projet au service RH mais en faire un réel projet d’entreprise.

Sensibiliser, former et impliquer

Parce que le sentiment d’appartenance apparait dès les premiers jours, nous avons mis en place le projet « Tapis Rouge ». Il s’agit d’un parcours d’intégration permettant de vivre sereinement les débuts du collaborateur dans l’entreprise grâce à des actions d’information et de communication.

Mettre en place un processus structuré par étape :

  • Remise d'un kit d'intégration (informations sur Ketterthill, le groupe Cerba HealthCare, itinéraire de l'intégration, feuille de route),
  • Rencontre avec l’équipe de travail,
  • Accompagnement par un parrain / une marraine,
  • Accompagnement via un parcours de formation structurée,
  • Organiser une Journée ludique : jeux de piste pour connaître l’histoire du Laboratoire, discours de la direction, photos, brunch avec les salariés.
 
  • S’assurer que tous les collaborateurs bénéficient d’un niveau d’information homogène sur le Laboratoire Ketterthill, sur le groupe Cerba HealthCare, ses acteurs, sa stratégie et sa culture d’entreprise,
  • Aider à connaître les interlocuteurs privilégiés, les processus de communication et les processus de décision,
  • Développer le sentiment d’appartenance et développer une culture commune.
Accueil et socialisation
Conseils pratiques "A faire"
  • Privilégier le recrutement participatif : l’équipe doit être impliquée dans le choix final du candidat pour favoriser une bonne intégration du nouveau collaborateur dès le premier jour,
  • Transmettre au manager un guide des « bonnes pratiques »  afin de le sensibiliser à l’importance de l’accueil du nouveau collaborateur,
  • Accueillir et mettre à l’aise le collaborateur dès la signature du contrat,
  • Le jour de son arrivée : dérouler le tapis rouge.
Conseils pratiques "A ne pas faire"
  • Ne pas impliquer les équipes dans le recrutement et dans le parcours d’intégration,
  • Ne pas former le nouveau collaborateur,
  • Ne pas suivre les premiers pas du collaborateur au sein de l’entreprise.
Sensibiliser, former et impliquer

Nous avons créé  et diffusé une charte éthique à l’ensemble des collaborateurs. Pour les nouveaux salariés, une formation est dispensée pour les sensibiliser à la diversité, au respect de l’individu et à nos valeurs.

Dans les métiers de la santé, la diversité n’est pas un sujet tabou. Au contraire, les collaborateurs sont très éveillés sur ce thème et aiment la diversité.

Bien que nos collaborateurs soient naturellement ouverts à la diversité, nous avons choisi d’avoir une politique et un cadre sur la diversité à travers l’élaboration d’une charte éthique.

Pour les nouveaux arrivants, en plus de la diffusion de la charte éthique, nous avons mis en place une formation obligatoire qui traite de la diversité

L’objectif est d’avoir un message clair et précis pour tous. La diversité n’est pas accessoire, c’est un devoir.

 

95 % des collaborateurs estiment  que le personnel est traité équitablement quelle que soit son origine ethnique ou sa religion, ses orientations sexuelles, quel que soit son sexe, quel que soit son handicap.

Processus RH
Conseils pratiques "A faire"

 

  • Diffuser un message clair
  • Former l’ensemble du personnel
  • Etre positif

 

Conseils pratiques "A ne pas faire"

 

  • Penser que la diversité est naturelle pour tous. C’est pourquoi, il important de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs.