Agile Partner SA

Catégorie d'entreprise 
PME
Nombre de salariés  
31
Secteur d'activité 
Autre -
Merci de préciser ici: 
Développement et consultance Informatique
Fiche(s) "Bonne pratique" de l'entreprise: 
Encourager

Dans un souci de diversité dans le domaine de l'informatique, Agile Partner s'est associé au Code Club Luxembourg de Strassen pour accueillir et aider des jeunes de 8 à 12 ans à apprendre l'informatique et les notions de programmation. 

Dans le domaine de l'IT, l'égalité des genres n'est pas 50-50. C'est un domaine beaucoup plus masculin que féminin. 

Le Code Club Luxembourg de Strassen et Agile Partner se sont associés pour redoubler d'effort dans " l'alphabétisation numérique ". Agile Partner propose ses locaux mais aussi des collaborateurs bénévoles hommes et femmes. Le groupe d'enfants est composé d'autant de filles que de garçons. Et l'équipe de bénévoles est diversifiée, hommes, femmes, de tout âge pour aider les enfants dans leur apprentissage. 

L'objectif principal est l'alphabétisation numérique, c'est-à-dire une démystification des principes de base de l'informatique pour les enfants. Mais l'idée est aussi d'immerger les enfants dans un environnement diversifié, que ce soit par le genre, l'âge, etc. et de ne pas stéréotyper le secteur de l'IT.

Les enfants sont dans un environnement IT chaque mercredi soir. Cet environnement est diversifié et fait donc abstraction des notions de genre très caractéristiques de l'informatique. 

Formation
Conseils pratiques "A faire"

Laisser les enfants apprendre dans un evironnement diversifié.

Conseils pratiques "A ne pas faire"

Ne pas stéréotyper et stigmatiser le secteur de l'informatique

Sensibiliser, former et impliquer

Dans le cadre du programme Fit4Digital Future, organisé par la House of Training, Agile Partner participe à un cycle de formation, destinée aux demandeurs d’emploi inscrits à l’ADEM.

Cette formation, conçue pour initier les jeunes au monde du digital, débute par la découverte de la gestion de projet en méthodologie SCRUM. Animée sur les 2 premiers jours par les coaches Agiles d’AGILE PARTNER, les participants poursuivent ce cycle de 6 jours grâce à d’autres partenaires pour réaliser au final une plateforme internet, incluant un sens de la communication et une sensibilisation à la sécurité de l’information.

L’animation par une approche ludique à base de Lego4SCRUM permet ainsi d’avoir une vision globale d’un projet digital, par l’identification des besoins informatiques et la compréhension des mécanismes de digitalisation d’un projet.

Ce programme Fit4DigitalFuture en faveur de l’emploi est le fruit de la collaboration entre l’ADEM et la House of Training, organisme de formation de la Chambre du Commerce. Il est un élément clé d’une politique d’insertion, de réinsertion, voire de reconversion professionnelle réussie face aux défis de compétences plus qualitatives et de transformation technologique, qui exigeront des efforts d’adaptation importants des individus et des entreprises.

La formation SCRUM permet d’avoir une vision globale d’un projet digital, par l’identification des besoins informatiques, la compréhension des mécanismes de digitalisation d’un projet.

Fit4DigitalFuture vise à augmenter l’employabilité des jeunes ayant un intérêt et une affinité pour l’informatique en leur proposant une formation aux compétences digitales les plus recherchées sur le marché du travail, une préparation aux exigences de la transformation digitale et l’initiation à certains outils et méthodologies informatiques nécessaires à la réussite d’un projet en entreprise.

Après 2 sessions depuis fin 2017, les résultats sont encourageants puisque le taux de placement des candidats du programme Fit4DigitalFuture avoisine les 60% trois mois après la formation.

Certains choisissent de poursuivre leur acquisition de compétences au travers de programmes tels que Fit4Coding pour le développement informatique.

Formation
Conseils pratiques "A faire"
  • Le recours à des techniques de formation par le jeu (« serious game ») permet rendre le sujet plus concret et plus accessible. Il facilite également la compréhension des concepts et l’acquisition de nouvelles connaissances grâce à une mise en pratique ludique.
Conseils pratiques "A ne pas faire"
  • Eviter de stigmatiser le public cible (ici des jeunes demandeurs d’emploi) par rapport à un public habituellement plus inséré dans le monde professionnel ; il faut s’adapter au profil des participants.